Filtres d’habitacle MAHLE : air propre, conduite sûre

Les filtres d’habitacle MAHLE garantissent au conducteur et aux occupants un air purifié. Ils réduisent la quantité de poussière sur le tableau de bord et dans l’habitacle, mais diminue également la formation de buée sur les vitres. Ils soulagent également le ventilateur et protège le chauffage et la climatisation contre l’encrassement. Les systèmes de climatisation et de chauffage peuvent subir des dommages irréparables. C’est pourquoi les constructeurs automobiles préconisent des intervalles de remplacement à respecter absolument. Règle générale : environ tous les 15 000 à 20 000 km. Une poule aux œufs d’or pour tous les ateliers.

Nos filtres d’habitacle sont soumis à de fortes sollicitations

Le ventilateur brasse dans l’habitacle jusqu’à 100 000 litres d’air en une heure de conduite. En l’absence de filtre d’habitacle, des polluants, du smog, de l’ozone, des gaz d’échappement, des odeurs désagréables, des poussières fines ou du pollen pénètrent dans l’habitacle. L’aspiration qui s’exerce dans le véhicule multiplie jusqu’à six fois la concentration de polluants par rapport à celle de l’air au bord de la route. Tout le monde sait ce que cela représente pour la santé, le bien-être et la concentration du conducteur. C’est pourquoi les constructeurs responsables équipent leurs véhicules particuliers et utilitaires de filtres d’habitacle.

Le non-respect des intervalles de remplacement entraîne l’incrustation d’humidité dans les impuretés accumulées. Le filtre favorise alors la prolifération de bactéries et de champignons. Ces organismes se répandent dans les conduites de ventilation et la climatisation entraînant ainsi des odeurs désagréables et des émissions nocives pour la santé.

Au printemps :
de nombreux pollens et semences d’herbes – des impuretés grossières peuvent boucher le soufflet en surface.

En été :
de la suie et des poussières fines ne causent aucun problème sur le moment.

À l’automne :
l’augmentation du taux d’humidité de l’air par rapport à l’été apporte davantage de poussières et d’autres particules.

En hiver :
le filtre est bouché et doit être remplacé.

Matériaux : pour la sécurité des personnes, du moteur et de l’environnement – rien que le meilleur

Les préfiltres LAP MAHLE Original et Knecht se composent de mousse de polyester ou de non-tissé de polyester. Généralement placés devant les filtres à particules ou combinés, les LAP fixent les impuretés grossières. Cela permet de prolonger la durée de vie de nos filtres d’habitacle, sans charbon actif (LA) ou avec (LAK).

Résistante à l’ozone, à l’hydrolyse, au vieillissement et jusqu’à 90 °C, la mousse de polyester est exempte de plastifiants et de CFC. Le matériau est recyclable et peut être facilement éliminé par incinération. Les pores réguliers de nos mousses de polyester sont obtenus par un procédé spécifique. Nous utilisons généralement des mousses de la classe PPI 30 (pores par pouce) car de nombreux tests en laboratoire ont démontré que cette dimension de pores offre un compromis idéal entre durée de vie et séparation des particules grossières.

Nos nappes en non-tissé sont difficilement inflammables, résistantes à l’hydrolyse, au vieillissement et jusqu’à 100 °C. Exempt de silicone, plastifiant et CFC, le matériau est recyclable et adapté à une l’incinération.

Classes de filtres selon DIN EN 779 :

Classe de filtreDegré de séparation
G2Jusqu’à 80 %
G3Jusqu’à 90 %
G4> 90 %

Filtres combinés : une couche de charbon actif est insérée entre deux couches de non-tissé. Elle absorbe les hydrocarbures, ainsi que les gaz anorganiques et nocifs tels que l’hydrogène sulfuré, le dioxyde de soufre ou les oxydes d’azote, mais également les odeurs agricoles provenant de lisiers ou de l’émanation d’engrais.

Le charbon actif se compose en grande partie de carbone (généralement > 90 %) a une structure fortement poreuse. Les pores sont liés entre eux comme dans le cas d’une éponge. 2 g de charbon actif correspondent approximativement à la surface d’un terrain de football – la surface filtrante d’un filtre standard rempli d’environ 200 g de charbon correspond ainsi à une centaine de terrains de football.

À l’état neuf : filtre combiné (LAK) avec une couche centrale de charbon actif entre deux couches de non-tissé observé sous microscope électronique à balayage.

Types et composition des filtres d’habitacle

On distingue les filtres à particules pour particules grossières (LAP) ou fines (LA) et les filtres combinés (LAK) avec une couche de charbon actif. Les filtres macro particules évitent l’obstruction par des particules grossières de la surface filtrante d’un filtre fin à particules ou d’un filtre combiné en aval. Les filtres à particules fines protègent contre les poussières fines, les pollens, les poussières industrielles et autres particules fines inhalables. Les filtres combinés sont équipés de filtres à charbon actif supplémentaires. Ils absorbent aussi bien les odeurs que les gaz nocifs tels que les oxydes d’azote, les vapeurs d’essence et les émanations d’engrais et éliminent jusqu’à 99 % de l’ozone.

Pour certains types de véhicules, MAHLE fabrique des filtres à charbon actif purs qui complètent les filtres d’habitacle courants. Lors de la fabrication des filtres combinés, MAHLE exclut systématiquement l’utilisation de colles à base de solvants. Les différentes couches filtrantes sont liées par échauffement.

Préfiltre en mousse ou en non-tissé

Recherche et développement pour l’atelier : pour que vous puissiez vous utiliser des produits fiables, même à l’avenir

Innovant : le filtre d’habitacle à secouer pour véhicules utilitaires

Les filtres d’habitacle installés dans les véhicules utilitaires utilisés sur les chantiers ou dans les carrières doivent également éliminer les grosses particules. En cas de sollicitations extrêmes, le filtre doit être remplacé souvent ou fréquemment nettoyé comme dans le cas du LA 43. Ce dernier est monté en usine par Mercedes-Benz sur les véhicules de chantier des gammes Actros et Actros II. Il s’agit d’une version plus robuste avec des baguettes latérales résistantes en aluminium et des baguettes d’extrémité massives en plastique. Une « épée » située dans le dernier pli du non-tissé et un joint en mousse périphérique optimisent l’étanchéité. Conçu pour un volume de rétention des poussières bien supérieur, le non-tissé filtrant synthétique est soutenu et protégé de part et d’autre par un treillis métallique résistant à la corrosion.

Le non-tissé du LA 43 est soutenu et protégé des deux côtés par un treillis.

Le LA 43 : version robuste avec baguettes latérales en plastique (1) et en aluminium (2), ainsi qu’un joint en mousse périphérique (3).

: Animation filtre d’habitacle

: MP4- (6521KB)