Filtres d'habitacle pour véhicules utilitaires : secouer plutôt que remplacer permet de faire des économies

Pour les véhicules utilitaires, un filtre d’habitacle fonctionnant correctement est particulièrement important. Il empêche en effet les polluants de pénétrer dans la cabine du conducteur, sachant que les véhicules utilitaires sont souvent utilisés justement dans des lieux où la poussière est très importante comme par exemple sur les chantiers ou dans les carrières. Le filtre d’habitacle a donc pour mission d’éliminer tant la poussière fine que la poussière grossière de la cabine. C’est pourquoi il n’existe aujourd’hui pratiquement plus aucun véhicule utilitaire sans filtre d’habitacle. À l’intérieur du véhicule, celui-ci est généralement monté en amont de la climatisation afin que l’air extérieur aspiré ne soit soufflé dans l’habitacle qu’après avoir été nettoyé. Si le filtre est en parfait état, cela représente jusqu’à 150 litres d’air par seconde. En raison de l’effet tunnel généré par l’aspiration, le conducteur d’un véhicule sans filtre d’habitacle serait exposé à une concentration de polluants jusqu’à six fois supérieure à la concentration de polluants à l’air libre. Cependant, plus le filtre s’encrasse, plus sa capacité s’épuise rapidement. Dans un environnement extrêmement poussiéreux, il peut se colmater en seulement quelques heures à un tel point que l’air pur pénétrant dans la cabine s’en trouve réduit au minimum. C’est à ce moment-là qu’il devrait être remplacé. Mais étant un facteur de coûts, le remplacement du filtre est souvent repoussé, aux dépens du conducteur.

La solution alternative, le filtre MAHLE que l’on peut secouer ou nettoyer

En collaboration avec Mercedes-Benz, MAHLE a développé un filtre d’habitacle nettoyable. Les engins de chantier des séries Actros et Actros II en sont équipés dès la sortie d’usine. Le non-tissé filtrant est conçu de façon à absorber une quantité de poussière particulièrement importante. Lorsque sa capacité d’absorption s’épuise, le filtre peut être secoué, voire soufflé avec de l’air comprimé. Le médium filtrant spécial est coulé dans un cadre en plastique solide. Il peut ainsi résister sans dommage aux chocs souvent violents lors du nettoyage.

Les tests ont mis en évidence que les filtres d’habitacle nettoyés ne perdent pas leur performance de filtration et qu’ils offrent au conducteur la même protection qu’un filtre neuf. Le filtre MAHLE est tellement robuste qu’il peut être nettoyé jusqu’à 80 fois.

Le charbon actif lie même les gaz

Les filtres MAHLE sont disponibles comme filtres à particules et comme filtres combinés. Les filtres à particules protègent de la poussière, des suies de diesel et du pollen. Les filtres combinés contenant du charbon actif, eux, absorbent non seulement les gaz irritants tels que l’ozone ou les gaz toxiques provenant des engrais mais aussi les odeurs nauséabondes. Ceux-ci sont stockés dans les pores du charbon actif. Le granulat, que l’on peut se présenter comme une éponge, est placé entre deux couches de non-tissé. Il est si poreux que deux grammes de charbon actif correspondent approximativement à la surface d’un terrain de football. Un filtre standard contient 200 grammes de charbon actif et offre ainsi une surface filtrante correspondant environ à 100 terrains de football.

Conseils pour le nettoyage

Lors du nettoyage du filtre, il convient de respecter les indications suivantes :

Lorsqu’on secoue ou souffle le filtre, la saleté doit être enlevée dans le sens contraire au flux d’air. C’est donc le côté du filtre dans lequel pénètre l’air sale en premier qui doit être secoué.

Il est recommandé de toujours porter un masque lors du nettoyage.

Informations complémentaires:


Filtres d’habitacle